Select Page

ATTENTION: Concert reporté ! 

Le Working Class Live est le tremplin musical à destination des jeunes bruxellois, organisé depuis 2013 par les Jeunes FGTB Bruxelles. Le gagnant du concours gagne le droit d’ouvrir les concerts de la Fête du Travail sur la Place Rouppe et se verra remettre la somme de 1000 €.

Après avoir révélé des artistes tels que Chico y Mendez, Purpleized ou encore Indigo Mango & the Kameleons, l’édition 2020 du Working Class Live mettra aux prises 3 artistes aux horizons différents, choisis parmi plus d’une centaine de candidatures.

Arty Leiso se distingue par un style éclectique oscillant entre hip hop, funk, électro et reggae, qu’il complète par des lyrics engagés et drôles. Dans ses chansons, Arty Leiso aborde des thèmes aussi variés que le climat, la désobéissance civile, le retour à la nature et la confiance en soi, qu’il interprète avec une générosité débordante et un enthousiasme communicatif.

Joy Slam est une poétesse engagée et féministe qui pratique le slam et le spoken word qu’elle découvre à la fin de ses études en littérature française. Avec une plume piquante, une énergie bouillonnante et surtout sans langue de bois, Joy livre des bouquets de colères, de joie et d’idées qui auront à cœur de vous bousculer… et de vous faire danser !

Belgo-chilienne d’origine, Marylène Corro nous propose quant à elle une musique qui chemine au gré des cultures, des rythmes et des sonorités. Avec une voix chaleureuse, agrémentée de mélodies aux accents jazzy, latinos et africains, Marylène nous livre des textes intenses et prenants, le tout en  alternant avec une
facilité déconcertante entre français, anglais et espagnol. Excusez du peu…

3 artistes, 3 univers hétéroclites. Vous l’aurez compris : la compétition qui s’annonce dans la salle Club de l’Ancienne Belgique sera plus que probablement de très haute facture. Pour assister aux joutes musicales que se livreront nos trois finalistes, une seule date à retenir dans votre agenda : le 12 mars à 19h !